YouAreHere.fr

Un accès facile et rapide aux sites que j'aime

N’avoir qu’une seule mensualité exige de recourir à un regroupement de crédits, une opération que l’on peut obtenir en réalisant des démarches en ligne, avec quelques bonnes pratiques à respecter.

Une opération bancaire désormais accessible

Pour un ménage, réduire ses mensualités de prêt est souvent synonyme de démarches longues et fastidieuses mais ce n’est pas forcément le cas lorsque l’on réalise des démarches sur internet. Le principe est simple, un emprunteur peut réunir l’ensemble ou seulement une partie de ses crédits dans un nouveau contrat de prêt pour bénéficier d’une seule et unique mensualité. Cette nouvelle échéance sera revue à la baisse en fonction de plusieurs critères comme :

  • la situation financière de l’emprunteur
  • ses capacités de remboursement
  • son taux d’endettement

L’emprunteur peut également obtenir le financement d’un projet personnel en demandant à inclure dans l’opération une somme liée à ce projet. Il peut très bien s’agir de travaux dans l’habitat, de l’achat d’un véhicule ou même du financement des études des enfants.

Obtenir son rachat de crédit

Cela dit, pour obtenir son regroupement de crédits il est important de confier son projet à un organisme capable de proposer une solution adaptée et personnalisée en fonction de sa situation financière. Selon le profil de l’emprunteur, les solutions apportées peuvent varier. Il faut donc passer par le simulateur de rachat de crédit, un outil pratique et utile qui permet de savoir rapidement si le projet est réalisable en fonction de son type de logement, du nombre de crédits à reprendre, de ses revenus ou encore de ses projets à financer.

Dans les conseils à retenir, il faut remplir le formulaire en étant le plus précis possible, en fournissant toutes les informations qui permettent d’apprécier la situation de l’emprunteur, qu’il soit propriétaire, locataire ou en logement de fonction. Ensuite, il faut comparer les offres en se basant sur le coût total de l’emprunt, et pas uniquement sur le taux, c’est une erreur fréquente de la part des ménages en recherche de solutions rapidement. Pour terminer, il faut prendre le temps de la réflexion, lorsque la banque émet une offre, elle est tenue de la préserver effective pendant plusieurs jours (14 jours de délai de rélfexion).