YouAreHere.fr

Un accès facile et rapide aux sites que j'aime

Le remplacement du sol fait partie des étapes importantes de la rénovation d’une salle de bain. Et dans la mesure où cette zone est soumise à des conditions très particulières, tous les matériaux ne conviennent malheureusement pas à cette pièce.

Les caractéristiques du sol de la salle de bain

Que vous vous occupiez en ce moment de la décoration ou de l’aménagement de votre logement, de nombreux dossiers sur la maison vous sont proposés sur Focus Maison. Alors que dans les autres pièces de la maison, ce sont surtout les chocs engendrés par les chutes des objets, ou les usures occasionnées par les frottements et les va-et-vient qui sont les plus redoutées, la donne est entièrement différentes avec la salle d’eau.

Pour cause, en sachant que cette zone est constamment soumise aux éclaboussures et aux projections d’eau, sans parler de l’humidité ambiante, le sol doit-être choisi en conséquence. Ainsi, les premières qualités du matériau seront indubitablement son exceptionnelle résistance à l’eau, combinée à une bonne imperméabilité. D’autre part, en prévention des éventuelles tâches de shampoing et de produits d’hygiène, le revêtement ne doit pas être sensible aux tâches, mais surtout facile à nettoyer.

Sinon, avec la présence constante de liquide sur le sol, les risques de glissades sont très élevés dans cet espace. Et comme l’on y marche généralement pieds nus, le matériau est de préférable antidérapant, pour éviter les chutes. À cet effet, les surfaces polies sont à proscrire. Et si l’on insiste particulièrement sur le caractère antidérapant du revêtement sol de la salle de bain, c’est parce qu’une chute domestique peut entraîner des séquelles physiques graves, comme la paralysie, voire le décès de la personne.

Quels sont les différents choix qui se présentent à vous ?

Même si le sol de la pièce d’eau a des caractéristiques très spécifiques, les possibilités de choix restent heureusement très vastes. Néanmoins, ce sont les carrelages qui sont encore aujourd’hui les valeurs sures et donc les plus rencontrés. Cuits dans un four à de très hautes températures, les carreaux présentent en effet une résistance hors du commun aux projections d’eau, à l’usure, à l’humidité, ainsi qu’à l’action corrosive des produits chimiques.

D’où sans doute la présence de ce matériau dans les autres pièces les plus fréquentées de la maison, comme le couloir ou la cuisine. Autrement, disponible dans une grande myriade de couleurs est de motifs, le carrelage reste aussi très abordable. Mieux avec le grès cérame, vous pouvez même trouver des modèles qui imitent à la perfection le bois ou le béton. Vous voulez plutôt surfer sur les grandes tendances du moment en terme de déco ? Orientez-vous vers les pierres naturelles.

Rien de tel pour insuffler de la modernité dans votre salle de bain. Qui plus est, si bien entretenu, ce matériau peut durer des années. Préparez-vous cependant à son prix d’achat très onéreux. En effet, comptez en moyenne cent cinquante euros le mètre carré. La pierre naturelle est trop chère pour vous ? Il y a toujours les matériaux souples pour ne citer que le PVC, le linoléum et le vinyle. Enfin, pour sortir des standards habituels, osez la moquette imputrescible ou la fibre végétale.